• Les aventures de Petibout et de sa maman.Chapitre 11

     

    Petibout est malade.

     

     

    Hier soir, quand vous avez couché Petibout, vous le trouviez un peu grognon, il semblait plus fatigué que d'habitude. Ce matin, vous ne pouvez plus nier l'évidence, votre enfant, la chair de votre chair est malade.

    Il a de la fièvre, il a le nez qui coule et ses petits yeux luisant de température vous regarde avec souffrance. Aujourd'hui, votre chef devra se passer de vous.

    Après avoir appelé votre responsable, donné un médicament pour calmer la fièvre de votre fils (38,5 tout de même et ça fait déjà dix minutes que vous lui avez donné son médicament mais la température n'est toujours pas descendu, il a surement attrapé une grave maladie !), vous appelez le pédiatre pour tenter d'avoir un rendez-vous.

    Angoissée, vous attendez que la secrétaire réponde, ce qu'elle finit par faire lors de votre quatrième appel.

                - Cabinet du docteur Mouleux, bonjour.

                - Bonjour madame, je vous appelle parce que mon fils est malade et j'aurai aimé un rendez-vous, s'il vous plait ? 

                 - Oui, qu'est ce qu'il a?

                 - Il a de la fièvre et son nez coule un peu.

                 - Ça fait combien de temps qu'il est comme ça ?

    Là, il faut être rusé. Soit, vous dites que votre enfant a de la fièvre depuis le matin et la secrétaire va vous dire d'attendre deux jours pour voir si ça passe. Vous en serez donc quitte pour attendre et surveiller avec anxiété que la température de Petibout veuille bien descendre, pour finalement appeler la secrétaire dans deux jours et obtenir enfin le fameux rendez-vous. Soit vous faite comme quatre-vingt-dix pourcent des parents, vous mentez avec aplombs et répondez :

    - Ca fait trois jours.

    - J'ai un rendez-vous ce soir à 16 heures.

    Ça tombe pendant le goûter mais ce n'est pas grave, Petibout mangera avant de partir, le rendez-vous chez le pédiatre est un trésor trop précieux pour faire les difficiles. Même si le rendez-vous avait été en pleine nuit vous l'auriez accepté.

    C'est ainsi qu'après une journée passée à attendre entre sieste et médicament vous vous apprêtez à prendre le tram pour vous rendre chez le pédiatre. Bien sûr, le tram est bondé mais qu'importe, vous avez pris la poussette et arrivez donc à vous faire une petite place en fauchant quelques chevilles au passage. Vous arrivez tant bien que mal à l'heure et attendez une bonne vingtaine de minute dans la salle d'attente ( à quoi ça sert de mettre un mot à l'accueil en demandant aux parents d'être à l'heure si c'est pour prendre les patients avec vingt minutes de retard, on se demande).

    Vous expliquez au docteur la raison de votre venue, il examine Petibout sous tous les angles (vous avez d'ailleurs droit au trio habituel : vomi, pipi, pleure).

    Après quelques minutes d'examens, le couperet tombe : c'est un rhume. Votre enfant, votre bébé, a un vilain rhume qui lui a donné de la fièvre.

    Le docteur vous donne de quoi aider le corps de Petibout à se débarrasser de ce vilain virus et deux jours plus tard il peut retourner chez la nounou en pleine forme.

    Par contre, vous aurez un peu plus de mal à vous remettre de ce fameux rhume que vous aura gentiment redonné votre enfant. Vous irez travailler avec de la fièvre (vous vous êtes déjà absentée deux jours pour garder votre enfant, vous n'allez pas en plus rester à la maison pour vous soigner, non mais !) et le nez qui coule sous le regard médusé de vos collègues qui n'espèrent qu'une chose, que le virus ne passe pas par eux.

     

    « Chapitre 2Chapitre 3 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Juillet 2014 à 13:11

    J'ai enfin tout lu! C'est une superbe histoire, avec des moments drôles pour nous mais pas pour la personne qui a vécu toutes ces aventures :) !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 18 Juillet 2014 à 13:38

    Je ne te le fais pas dire :)... Bon je te rassure, tout n'est pas autobiographique... et heureusement !

    3
    Vendredi 18 Juillet 2014 à 18:10
    4
    Vendredi 15 Août 2014 à 00:43

    Toujours aussi drôle, j'adore

    5
    Vendredi 15 Août 2014 à 09:37
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :